You are currently viewing Quels sont les risques liés à l’usage de l’informatique pour un professionnel ?

Quels sont les risques liés à l’usage de l’informatique pour un professionnel ?

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Business
  • Commentaires de la publication :0 commentaire

De nos jours, l’informatique est au cœur de l’activité de la plupart des entreprises. Malgré les fabuleux avantages apportés par l’usage des ordinateurs, de nouveaux risques sont également introduits. Pour tout directeur ou responsable informatique, il est donc essentiel de connaître l’ensemble des risques pour mieux se prémunir. 

Les différents risques liés à l’utilisation de l’informatique pour un professionnel

Dans un contexte de plus en plus complexe, les entreprises doivent avoir conscience des différents risques liés à l’utilisation de l’informatique et à l’activité professionnelle des salariés. Ces risques sont nombreux et divers :

  • Les risques liés à la sécurité informatique : ils concernent les objets connectés, les systèmes d’information, les mots de passe, la protection des savoirs et données, etc.
  • Les risques professionnels : ils concernent les risques psychosociaux, les risques liés à la santé et à la sécurité au travail (notamment les accidents et les troubles musculo-squelettiques), les risques liés à l’utilisation des écrans, etc.
  • Les risques liés à la vie privée : ils concernent la confidentialité des informations, le droit à l’oubli, etc.

Comment les entreprises peuvent-elles gérer ces risques ?

Pour gérer ces risques, les entreprises doivent être proactives et mettre en place plusieurs types de mesures préventives :

  • Former les salariés à la sécurité informatique et à la prévention des risques liés à l’utilisation de l’informatique et à l’activité professionnelle.
  • Mettre en place des politiques et des procédures pour gérer les risques liés à l’utilisation de l’informatique et à l’activité professionnelle des salariés. Elles peuvent par exemple mettre en place une politique de sécurité informatique. Cette politique doit inclure des notions telles que la protection des mots de passe, la sécurisation des réseaux et la protection des données.
  • mettre en place des systèmes de gestion des risques pour gérer les risques liés à l’utilisation de l’informatique et à l’activité professionnelle des salariés. On parle souvent de PRA et PCA (plan de reprise d’activité et plan de continuité d’activité).

La crise sanitaire a également entraîné une forte augmentation des risques liés à la sécurité informatique. En effet, le télétravail et les outils de collaboration à distance ont engendré de nouvelles failles, notamment en matière de santé et de sécurité. Certains serveurs ou logiciels ont dû se rendre accessibles à l’extérieur de leurs réseaux internes, pouvant créer parfois des portes ouvertes dans les systèmes d’informations des entreprises.

Comment les entreprises peuvent-elles s’assurer de la conformité aux règles de sécurité informatique ?

En mettant en place un système de contrôle et de surveillance. Si cela ne peut pas être géré en interne, il ne faut pas hésiter à passer par un prestataire qui aura en charge l’audit informatique et l’enventuelle remédiation qui en découlera. De plus en plus de sociétés spécialisées en cybersécurité interviennent pour mettre en place des “SOC” (Security Operations Center) pour aider les entreprises à se protéger des menaces. Aussi, pour vérifier que votre système d’information est conforme, vous pouvez aussi vous référer aux recommandations officielles de l’ANSSI (Agence Nationale de Sécurité des Système d’Information). Un guide d’hygiène informatique permet de rassembler les bonnes pratiques en matière de sécurité informatique que toutes les entreprises devraient suivre. En appliquant lesdites recommandations vous rassurerez également vos futurs clients qui auront moins d’hésitations à partager des données ou des flux d’informations vers vos systèmes informatiques. 

Enfin, n’oubliez pas que la sécurité et les risques liés à l’usage de l’informatique au sein des entreprises sont souvent dépendants du facteur humain. En effet, disposer d’utilisateurs avertis et conscients des menaces vous permettra de limiter grandement les chances de mettre en péril le système d’information dans lequel elles travaillent. Cette sensibilisation doit émaner des équipes encadrantes et de leur direction. Heureusement, aujourd’hui, la plupart des entreprises ont bien pris conscience de l’importance de l’informatique, de la sécurité et de plus en plus font des efforts en ce sens.

Laisser un commentaire